AccueilActualitésAide au carburant de 100 euros : découvrez si vous êtes concerné

Aide au carburant de 100 euros : découvrez si vous êtes concerné

Dans un discours télévisé, Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle aide de 100 euros pour les travailleurs français confrontés aux hausses des prix du carburant. Cette mesure cible principalement les ménages les plus modestes qui utilisent leurs véhicules pour se rendre au travail. En effet, elle concernera uniquement les 50% de foyers à revenus les plus faibles dont le revenu fiscal annuel par individu est inférieur à 14,700 euros.

  • L’aide s’adressera aux personnes ayant des revenus mensuels nets d’environ 1314 € pour une personne seule.
  • Elle s’étendra jusqu’à 3285 € pour un couple avec un enfant et 5255 € pour un couple avec trois enfants.

Il s’agit donc d’une mesure limitée, mais très pertinente selon le Chef de l’État, qui souhaite soutenir les Français dans cette période difficile marquée par la flambée des prix de l’énergie depuis cet été.

Paiement de l’aide à partir de 2024

Cette aide ne sera versée qu’à partir de 2024, après son intégration dans le projet de budget du gouvernement. Pour en bénéficier, les demandeurs devront fournir leur numéro fiscal, la plaque d’immatriculation de leur véhicule, une preuve d’assurance et une déclaration sur l’honneur certifiant l’utilisation de la voiture pour les trajets domicile-travail.

Une mesure similaire déjà mise en place en janvier dernier

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement français met en place une telle aide. En effet, en janvier 2022, une mesure similaire avait été mise en œuvre pour soutenir 4,3 millions de ménages, pour un montant total de 430 millions d’euros. Pour l’année 2024, Bercy prévoit des chiffres similaires, avec environ 5 millions de foyers concernés.

Réduction de 0,10 euro par litre de carburant pour un conducteur moyen

La mesure annoncée par Emmanuel Macron rappelle celle mise en place en janvier dernier qui permettait une réduction de 0,10 euro par litre pour un conducteur parcourant environ 12,200 km par an, avec un véhicule consommant en moyenne 6,5 litres/100 km. Cependant, le président a abandonné l’idée de permettre aux distributeurs de vendre à perte, comme annoncé récemment par la Première ministre Élisabeth Borne.

Un contexte tendu et une demande de vente à prix coûtant

Face aux refus successifs des distributeurs de vendre leur carburant à perte afin d’aider les Français, Emmanuel Macron a demandé aux distributeurs de vendre le carburant au prix coûtant par l’intermédiaire de son Premier ministre. Élisabeth Borne devrait formuler cette demande à l’industrie au cours de la semaine en cours.

Retour de l’allocation carburant pour soutenir les ménages modestes

Ainsi, Emmanuel Macron a annoncé le retour de l’allocation carburant déjà mise en place il y a quelques mois pour permettre aux Français de faire face à l’envolée des prix à la pompe suite à la guerre en Ukraine. Cette mesure concernera une fois de plus 50% des foyers les plus modestes qui ont besoin de leur véhicule pour se rendre au travail, avec un revenu fiscal annuel de référence inférieur à 14,700 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici