Le fléchissement de l’inflation : un phénomène bénéfique pour la France

Les récentes données publiées par l'INSEE montrent une diminution significative du taux d'inflation en France. Cette baisse soulève des questions quant aux facteurs de...
AccueilActualitésBitcoin dépasse les 45 000 $ suite à la révélation des frais...

Bitcoin dépasse les 45 000 $ suite à la révélation des frais de l’ETF BlackRock

La semaine commence fort pour le géant de la gestion d’actifs BlackRock, qui doit gérer les rumeurs de licenciements et attendre les résultats du quatrième trimestre. Les investisseurs ont poussé le prix du Bitcoin au-dessus des 45 000 $, alors que l’autorisation possible des ETF par la Security and Exchange Commission (SEC) pourrait intervenir cette semaine.

Frais de gestion : BlackRock face à la concurrence

BlackRock a annoncé qu’il facturerait des frais de 0,20% pour les douze premiers mois, puis passeraient à 0,30% par la suite. ARK, la société d’investissement de Cathie Wood, et son dépositaire 21Shares ont également annoncé des frais de 0,25%, soit le même montant que ceux de VanEck.

  • BlackRock : frais de 0,20% pendant les 12 premiers mois, puis 0,30% ensuite.
  • ARK et 21Shares : frais de 0,25%.
  • VanEck : frais de 0,25%.

Les enjeux de la décision de la SEC

La SEC doit rendre sa décision concernant ces ETFs d’ici mercredi prochain, c’est-à-dire le 10 janvier, date limite pour plusieurs demandes soumises au régulateur américain. L’enjeu est de taille ; la décision de la SEC pourrait avoir un impact majeur sur l’évolution du Bitcoin et des autres crypto-monnaies.

Rumeurs de licenciements chez BlackRock

En parallèle, des rumeurs de licenciements ont récemment ébranlé le microcosme financier new-yorkais. Une opération similaire a eu lieu l’année dernière, basée sur les indicateurs de performance des employés. Toutefois, aucune annonce officielle n’a été faite à ce sujet.

Les critères ESG dans le viseur

Un autre point abordé concerne les critères ESG (environnement, social et gouvernance) qui divisent la politique et l’économie américaine. Ces investissements, représentant environ 1 billion de dollars, font l’objet de controverses internes et externes chez BlackRock.

La position critique de Gary Gensler

Gary Gensler, le patron de la SEC, s’est montré très critique envers les crypto-monnaies alors que l’autorisation ou non du premier projet d’ETF Bitcoin spot doit être décidée d’ici mercredi. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, Gensler a prévenu les investisseurs en crypto-monnaies.

Impact sur le prix du Bitcoin

Dans l’attente de la décision de la SEC, le Bitcoin a atteint plus de 45 000 $ le lundi 8 janvier. Si la décision est favorable, cette évolution pourrait marquer une étape importante pour les crypto-monnaies et leur adoption par les investisseurs institutionnels. Dans le cas contraire, les marchés pourraient réagir négativement et entraîner une baisse du prix du Bitcoin.

La décision de la SEC concernant les ETFs Bitcoin spot est attendue avec impatience aussi bien par BlackRock que par les autres acteurs du marché des crypto-monnaies. Les enjeux sont importants, et la réponse du régulateur américain pourrait dessiner l’avenir de ce secteur encore émergent. Quoi qu’il en soit, les investisseurs restent attentifs aux développements de l’affaire et surveillent de près les mouvements du marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici