AccueilFinanceComment ouvrir un compte bancaire en Algérie ?

Comment ouvrir un compte bancaire en Algérie ?

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a récemment annoncé son intention d’autoriser les citoyens algériens vivant à l’étranger à ouvrir des comptes en devises étrangères, dans le cadre de son programme visant à lutter contre l’évasion fiscale et le financement du crime. La Banque d’Algérie a également demandé aux banques et autres institutions financières de faciliter davantage l’ouverture et le financement de comptes en devises étrangères.

Grâce à cette initiative, les Algériens résidant à l’étranger auront une meilleure opportunité de transférer de l’argent dans le pays légalement, sans avoir à effectuer préalablement des opérations de change. Les autorités publiques encouragent ainsi les citoyens algériens à s’intégrer au système économique officiel et à participer à la stabilité financière du pays.

Comment ouvrir un compte bancaire en Algérie ?

Depuis la simplification des procédures en 2013, il est devenu plus facile pour les étrangers, qu’ils soient retraités, employés, entrepreneurs ou étudiants, d’ouvrir un compte bancaire en Algérie et de disposer d’une carte bancaire.

Documents requis :

  • Passeport valide (une carte d’identité suffit pour les Algériens)
  • Justificatif de domicile

D’autres documents peuvent vous être demandés, tels que la preuve de revenus, une copie de votre permis de séjour, l’inscription consulaire, un acte de naissance ou une copie légalisée d’un certificat de travail.

Types de comptes bancaires :

  • Compte en monnaie locale
  • Compte en euros
  • Compte CEDAC (Dinars Algériens Convertibles Externes)

Il est également possible d’ouvrir un compte épargne, un compte à terme ou un compte épargne-logement.

Transfert d’argent et transfert de salaires des travailleurs étrangers

Le transfert d’argent depuis l’étranger vers des comptes bancaires en Algérie est soumis à certaines régulations et instructions. L’instruction n°02-98 du 21 mai 1998 permet le transfert des salaires reçus par les travailleurs étrangers en Algérie. Le salaire, divisé en une partie transférable et une partie payable en dinars algériens, est convenu contractuellement entre l’employeur et le travailleur étranger.

La partie du salaire éligible au transfert peut être créditée sur le compte du travailleur étranger détenu en Algérie ou transférée à l’étranger.

Une mesure favorable pour l’économie algérienne

En autorisant et en facilitant l’ouverture de comptes en devises étrangères, le gouvernement algérien cherche à limiter la fraude, lutter contre le blanchiment d’argent et prévenir le financement d’activités criminelles. Les citoyens algériens seront plus enclins à envoyer de l’argent à leurs proches et à participer au développement économique du pays.

L’initiative du président algérien Abdelmadjid Tebboune d’autoriser et faciliter l’ouverture des comptes en devises étrangères pour les citoyens algériens vivant à l’étranger est un pas important vers la lutte contre la fraude fiscale, le blanchiment d’argent et le financement du crime. Cette mesure permettra également de renforcer la stabilité financière et la croissance économique en Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici