Le fléchissement de l’inflation : un phénomène bénéfique pour la France

Les récentes données publiées par l'INSEE montrent une diminution significative du taux d'inflation en France. Cette baisse soulève des questions quant aux facteurs de...
AccueilActualitésVoiture électrique à 100€ par mois : quelles seront les conditions du...

Voiture électrique à 100€ par mois : quelles seront les conditions du leasing social ?

Face aux défis posés par la transition écologique, le gouvernement français semble envisager la mise en place d’une nouvelle mesure pour aider les foyers aux revenus modestes à passer au véhicules électriques. Ce nouvel outil serait sous la forme d’un « bail social » et pourrait offrir jusqu’à 13 000 euros de subvention pour les locations d’automobiles électriques.

L’électromobilité comme solution face au dérèglement climatique

La lutte contre le réchauffement climatique passe inévitablement par une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre, dont une partie importante est issue du secteur des transports. Récemment, plusieurs pays ont pris des engagements forts pour lutter contre ces émissions, notamment en annonçant la fin des ventes de voitures thermiques dans les années à venir. En France, cette échéance est fixée à 2035. Pour atteindre cet objectif ambitieux, le gouvernement doit trouver des solutions pour inciter à l’achat de véhicules électriques ou hybrides, encore relativement coûteux.

Baisse des prix et aides financières, le combo gagnant ?

  • Même si les prix des voitures électriques ont tendance à baisser, grâce notamment à la diminution du coût des batteries, elles demeurent encore trop chères pour de nombreux ménages.
  • Une solution pourrait donc venir du gouvernement, qui peut décider de mettre en place des aides financières pour soutenir les ménages les moins aisés dans leur démarche écologique.
  • C’est ce que semble préparer la France avec l’instauration d’un « bail social » pour faciliter la location de véhicules électriques. Ce dispositif s’adresserait principalement aux foyers à revenus modestes, pour qui le passage à l’électrique est souvent inaccessible sans aide.

Le « bail social » : jusqu’à 13 000 euros dédié à la location de voitures électriques

Cette nouvelle mesure serait annoncée par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, lors de sa prochaine intervention à l’occasion de la journée de l’industrie automobile. L’aide à la location de véhicules électriques pourrait atteindre 13 000 euros et comprendrait en partie le bonus écologique actuel de 7 000 euros destiné aux ménages modestes.

Cette subvention permettrait donc de compléter les aides déjà existantes, tout en réduisant sensiblement le coût de la location pour les familles concernées. Les 100 euros par mois évoqués auparavant seraient revus légèrement à la hausse, car ils ne tiennent pas compte du coût des assurances.

Lutter contre le rejet des politiques écologiques

Si ce dispositif n’est pas suffisant pour relancer le marché des voitures électriques en France, il illustre en tout cas une volonté de venir en aide aux ménages modestes qui n’ont pas les moyens de s’adapter rapidement à la transition écologique. Le think tank français I4CE (Institute for Climate Economics) a récemment publié une étude soulignant le fait qu’une grande partie de la population est exclue de cette transition, faute de moyens financiers suffisants pour acquérir un véhicule électrique ou pour entreprendre des rénovations énergétiques dans leur logement.

Face à ce constat, l’I4CE appelle le gouvernement à soutenir davantage cette catégorie de la population, sans quoi les politiques vertes risquent d’être rejetées par une majorité de Français. Le « bail social » pourrait donc constituer un premier pas dans cette direction, en facilitant l’accès à l’électromobilité pour les foyers aux revenus les plus faibles. Reste désormais à attendre les annonces officielles du ministre de l’Economie pour connaître les modalités précises de ce dispositif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici